La Sophro-Analyse Intégrative (SAI) vient d'une tentative du Docteur Jean-Pierre Hubert (psychanalyste bio-énergéticien qui travaillait avec Caycedo), d'associer une approche analytique à la sophrologie. Mais l'approche de la SAI va bien au-delà de la Sophrologie Analysante.


Le Docteur Claude Imbert, fondatrice de l'IESA en 1999, y a associé l'Analyse Transactionnelle à quelques protocoles de Sophro-relaxation pour explorer essentiellement "les mémoires dites prénatales". Face aux limites d'une approche centrées exclusivement sur l'intra-utérin ou sur des aspects ésotériques, Gaëlle de Gabriac (directrice de l’IESA de 2007 à 2014) a élargi le champ théorique de la Sophro-Analyse. Elle a consolidé une approche psychologique prenant en compte tous les stades du développement psycho-affectif en plus du transgénérationnel. Et elle a fait du corps l'acteur premier de la séance.

 

En 2010, elle a introduit la Sophrologie Intégrative® avec Birgit Kotzan. Puis en 2001, elle a fait entrer des techniques de méditation dynamique dans les outils de la SA.

Depuis 2014, Alain Bellone enrichit  le corpus théorique de la Sophro-Analyse ( psychanalyse, psychopathologie) et pousse l’implication du corps dans l’accompagnement, facteur qui fait toute la différence avec une thérapie cognitive classique.

© 2018 site créé par Rachel Daugy